La pêche aux leurres

La pêche sportive est une sorte de pêche tendant à être comme un sport à part entière. Elle se pratique par des professionnels disposant de licence sportive ainsi que des pêcheurs normaux voulant se perfectionner. Elle consiste à pêcher selon des techniques précises et des règles.

La pêche aux leurres se pratique pour le plaisir chez certains. Mais des compétitions sont aussi organisées comme un sport avec des règles établies par des fédérations. Le but la plupart du temps, c’est de pêcher beaucoup de poissons (surtout les plus gros) en un certain temps. Les poissons sont destinés à être relâchés après la prise et la pesée.

La pêche sportive dispose de plusieurs techniques, dont la pêche aux leurres.

Qu’est-ce que la pêche aux leurres ?

La pêche aux leurres encore appelée la pêche au lancer est une technique qui consiste à utiliser un appât artificiel (le leurre en question) que l’on anime en imitant une petite proie pour attirer les poissons.

L’animation se fait après le lancer, après le moment de la projection, en remontant la ligne au moulinet. Et c’est à ce moment-là, que le poisson prédateur visé pourrait attaquer et se faire prendre. Les poissons carnassiers recherchées peuvent etre notamment le brochet, la perche, le lieu jaune, le sandre, le thon rouge, la morue, etc…

Ainsi, le pêcheur ici est actif contrairement à la pêche au posé où il ne fait qu’attendre.

Cette technique peut se pratiquer en mer comme en eau douce. Que ce soit sur une embarcation ou sur les bords.

Elle s’est aujourd’hui modernisée, avec les techniques, le matériel ainsi que les leurres utilisés.

Les leurres

Quelques leurres et une canne a carnassiers pour une sortie en float tube

Le premier leurre est apparu il y a au moins 350 ans lorsque Isaac Walton parlait dans son livre de poisson artificiel. Cela a commencé avec le poisson-nageur, puis ensuite vint la cuillère tournante, la cuillère ondulante et après le leurre souple qui est de nos jours très prisé.

Avec l’évolution, on compte maintenant d’autres types de leurres et plusieurs modèles.

On distingue:

Les poissons nageurs :

  • Les Slider et les plugs (complémentaires et pratiques en eau douce).
  • Les stickbaits, leurres de surfaces.
  • Les poppers (grands bruiteurs avec leur fameux « pop »).
  • Les lipless minnows, longbill minnows, shortbill (jerkbait), qui coulent facilement.
  • Les jigs qui sont très polyvalents ; coulent très rapidement et en désordre.

Les poissons métalliques :

  • Spinnerbait, chatterbait
  • Lames vibrantes

Les leurres souples :

  • Les shads et les shugs

Le matériel à utiliser

Il existe deux grandes catégories de matériel. Le baitcasting et spinning.

Le baitcasting utilise un moulinet tournant qui se place tout juste sur la canne pour maîtriser lancer. Il permet une certaine précision et le lancer dans n’importe quelle position. Elle est beaucoup utilisée pour les compétitions.

Le spinning quant à lui utilise un moulinet à tambour fixe placé sur le dessous de la canne. Elle est recommandée aux débutants pour plus de polyvalence afin d’entrer facilement dans le moule de la pêche.

Pour finir, la pêche aux leurres est une des nombreuses techniques de la pêche sportive qui a subi un grand changement. La pêche n’étant pas en ce temps-là rapprochée au sport. Le matériel ayant aussi évolué, ce n’est plus le vieux bâton de bambou, le fil et le moulinet de fortune d’avant, il existe même maintenant des échosondeurs pour sonder et définir la position des poissons.

Que ce soit en compétition ou juste pour le plaisir, il nécessite une certaine maîtrise pour réussir. Mais il est facile de débuter et de bien s’en sortir avec quelques astuces.

 Cette discipline vous intéresse ? N’attendez plus, lancez-vous !

Leave a Reply

Don`t copy text!