Test du float tube decathlon : le FLTB-5 de Caperlan

Petite présentation d’un float tube qui fait déjà beaucoup parler de lui : Le FLTB-5 de Caperlan.

Test réalisé par Julien Grassot de Sport pêche Loire. Merci à lui

Les innovations et les bonnes idées ne manquent pas, les ingénieurs de Caperlan sont des pêcheurs et ça se voit tout de suite. Et pour commencer, je parlerais du système de gonflage des deux vessies.

Le float tube est vendue prêt à gonfler dans son sac de transport, une fois déplié, je vais pour le gonfler et là première bonne idée des bagues vissée autour des valves permettant de fixer ces valves et d’éviter de pincer la toile, c’est quelque chose qui arrive au moins une fois à tous les utilisateurs de float, le boudin se dégonfle lentement il faut alors tout dévisser revisser et regonfler !!!

Les dimensions du float-tube : 115cm en largeur et 145cm en longueur. Diamètre des tubes latéraux 35cm. Ce qui en fait un float tube plutôt costaud offrant une très bonne stabilité sur les eaux mouvementées.

L’assise maintenant : 100 % gonflable, un peu retissant au premier abord suite à une expérience peu concluante par le passé. Pourtant fort de reconnaitre le confort de ce siège. Les sangles de réglage avec leurs marques orange permettent un ajustement équilibré du premier coup, l’épaisseur plus importante de l’assise nous sort complètement de l’eau et les dessins des vessies offrent un vrai confort pour de longues journées sur l’eau. C’est par contre sur cette assise que j’aurais mon seul point critique ! Les valves de gonflage ne possèdent pas de bagues antifuites, il faut donc être vigilant.

Les bakkans maintenant. Sparrow avait sorti des poches latérales amovibles via des scratches. Caperlan propose des bakkans semi rigides que l’on peut disposer où bon nous semble, le longe d’une double ligne de vie. La fixation se fait via des sangles clipées, aucun problème de sable collé au scratche ! Trois bakkan de taille différentes sont livrées avec le float tube. Il existe une quatrième taille qui s’ajuste parfaitement dans le nez du float tube et que vous pouvez acheter séparément. La capacité de ces bakkans est impressionnante, je n’utilise d’ailleurs que très rarement les trois.

Aller une autre bonne idée, le porte canne latérale. D’office votre float tube est équipé d’un ingénieux et si simple système vous permettant de fixer en toute sécurité une canne sur le côté de votre boudin gauche. Aucune gêne pour la navigation ou pour la pêche ce petit plus me permet de gagner en confort de pêche. Surtout que je déteste me surcharger quand je sors en float donc exit le porte canne latérale additionnelle. Toute fois pour ceux qui adore leur support de canne, pas de soucis le float tube est équipé de fixations adaptées à la réception de ses accessoires (bourriche flottante, épuisette, pinces…).

Je finirais par les bretelles de transport. C’est un truc de fou !! Elles sont fixées sur le dossier du siège ! Vous faite votre sortie pêche puis vous charger le float sur le dos pour regagner la voiture et, hoho vous restez sec ! Ça, c’est confort !

Conclusion du test de cette embarcation

En conclusion c’est un float tube malin, ingénieux qui se démarque par les petits plus techniques, pratiques, confort, qui en font un produit idéal pour les pêches en milieu encombré, les pêches légères, rapides. Avec sa stabilité, son assise rehaussée, ses petits plus astuce qui font gagner en confort de pêche et son prix attractif, nul doute que l’essayé c’est l’adopter. On peut toujours trouver à redire, mais là où la concurrence avait dix ans d’avance, Caperlan a su faire mouche au premier coup !

Bien joué, très beau produit.

Leave a Reply

Don`t copy text!